Les spectacles Du 11 au 21 mai 2017

Les Consolantes

DE FRANÇOIS EMMANUEL

Les Consolantes met en scène trois femmes dans un lieu clos qui pourrait être une chambre d’asile psychiatrique, Mo, Nin et Percie. Elles sont chacune habitées par une langue personnelle, une manière d’être au monde. Au cours d’une nuit scandée huit fois par le passage du veilleur (que l’on ne verra jamais) elle vont réagir à la présence dans leur chambre d’une quatrième femme, nouvellement arrivée. Cette compagne endormie, qu’elles vont appeler Madame, personnifie le monde extérieur, elle est dépositaire d’un secret qui excite leur curiosité. À la faveur de jeux d’approches et d’identifications, elles vont finir par découvrir ce terrible secret et chacune à leur façon le prendre sur elles.

Les Consolantes est une pièce sur la sororité des réprouvées, des exclues, des folles et plus largement sur le lien qui unit entre elles toutes les femmes, au-delà des singularités de langage, de comportement, et même grâce à cette note fêlée, bizarre, fragile, qui laisse à nu leur humanité.

 

© Jean-Luc Bertini

L'auteur

FRANÇOIS EMMANUEL

François Emmanuel entre en écriture par le théâtre et l’adaptation théâtrale (Illustrations, d’après Michel Butor, 1980, La Leçon d’anatomie, 1986). En 1979-80 il fait un séjour de plusieurs mois au Teatr laboratorium en Pologne chez Jerzy Grotowski, séjour qui sera déterminant pour son travail d’écriture.

À partir de là il en vient progressivement à l’écriture romanesque. S’ensuivent depuis 1986 une vingtaine de romans, parmi lesquels La Passion Savinsen qui a obtenu le Prix Rossel (1998),  Regarde la vague, le prix triennal du roman (2010),  La Question humaine  (2000) qui traduite dans une quinzaine de langues a fait l’objet d’une adaptation cinématographique. Il reçoit en 2010 le grand prix de la SGDL à Paris pour l’ensemble de son œuvre.

Il renoue avec l’écriture théâtrale grâce à Partie de chasse (Actes-Sud Papiers 2007). En 2014, deux de ses seuls-en scène sont publiés chez Actes-Sud Papiers et montés en alternance au Poème 2, dont Joyo ne chante plus (avec Gwenn Berrou, mis en scène par Pascal Crochet) qui obtient le prix de la critique 2014 dans la catégorie seul-en-scène. François Emmanuel poursuit à ce jour un travail sur la voix, le corps, le rite, avec Ewa Benesz, issue elle aussi du Teatr laboratorium.

Son théâtre est habité avant tout par la question de la langue.

Portrait : © Jean-Luc Bertini

La distribution

Les Consolantes

Texte et conception scénique : François Emmanuel
Aide au jeu et au mouvement : Pascal Crochet
Avec Isabelle Wéry, Gwen Berrou, Leone François et Fabienne Crommelynck
Assistance à la mise en scène : Fabienne Crommelynck
Création sonore : Marc Doutrepont avec la voix d’Emanuela Lodato
Lumière : Florence Richard
Création du décor : Benoît Francart
Costumes : Marie Desbarax
Régie : Benoît Francart
Une production du Poème 2
Texte édité chez Actes Sud-Papiers

ISABELLE WÉRY
Actrice et metteure en scène, formée à l'INSAS. Elle travaille en Belgique et à l'étranger, notamment avec La Compagnie Point Zéro ("L'École des ventriloques"…). Elle écrit pour la scène ("La Mort du cochon", "Mademoiselle Ari nue", "Le Bazar des organes"…). Elle chante avec Juan d'Oultremont, Vitor Hublot, Jacques Duvall… Son second roman "Marilyn désossée" a été finaliste du Prix Victor Rossel et a reçu l'European Union Prize for Literature en 2013. Il est traduit dans plusieurs langues.

LÉONE FRANÇOIS
Après l’obtention d’un master en interprétation dramatique à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve, Léone François étend aujourd’hui son champ d’action dans la mise en scène d’un spectacle aux croisements de différentes disciplines (arts plastiques, performance, vidéo, théâtre). Anciennement assistante de la compagnie La Fabrique Imaginaire, aux côtés d’Ève Bonfanti et d’Yves Hundstad, elle élargit son activité de comédienne du théâtre à la performance, au cinéma, tout en passant par la télévision. Dans ses travaux d’écriture et de mise en scène, elle interroge la plasticité du texte de théâtre, s’intéresse à la langue et aux espaces qui se trament en fond, en investissant les notions du « je » et du « jeu ».

GWEN BERROU
Prix du théâtre du meilleur seul en scène 2014 pour "Joyo ne chante plus", meilleur espoir féminin et meilleure découverte avec la compagnie Petite âme pour "La Trilogie de Belgrade" en 2005, elle a suivi une formation classique au Conservatoire royal de Bruxelles, et au Conservatoire de Nantes. Depuis, elle a étudié des disciplines comme le Théâtre Indien, le Kiryuho japonais, le Reiki et pratique la méditation tibétaine.
Comme comédienne pour le théâtre où elle joue, danse ou écrit, vous pouvez l’avoir vue dans "Tokyo Subjective", "Petite âme", "Weltanshauung", "Fall into the show", "Yvonne, princesse de Bourgogne". Au cinéma, elle tourne avec Bouli Lanners, François Pirot et Yolande Moreau ("Les Géants", "Mobile Home", "Henri"). Elle chante un répertoire rock-folk de composition originale avec le groupe Blue Madrigal.
Gwen Berrou est avec Vincent Lécuyer et Cloé Xhauflaire, cofondatrice de la Cie Petite âme.

FABIENNE CROMMELYNCK
Après des études au Conservatoire royal de Bruxelles, elle débute au Rideau de Bruxelles sous la direction de Claude Étienne, André Debaar, Henri Rudder.
Ensuite, au théâtre de l’Esprit Frappeur, elle joue notamment dans "Les Miroirs d’Ostende" de Paul Willems, sous la direction d’Henri Ronse.
Elle est membre fondatrice de « L’Ymagier singulier » : y joue notamment "Le Moine" sous la direction de Thierry Salmon.
Elle a également à son actif plusieurs lectures à la RTBF-radio : Savitzkaya, Tirtiaux, sous la direction de Thierry Genicot. Divers rôles dans des téléfilms sous la direction, notamment, de Jean-Louis Colmant.
De 1979 à 2009, elle travaille au Théâtre-Poème où elle participe à la création de plus de 160 spectacles sous la direction de Jean Gilibert, Gilbert Bourson, Thomas de Mallet Burgess, Stéphane Shank, Monique Lenoble, Sue Blackwell, Daniel Simon, Monique Dorsel. Elle participe également à des festivals théâtraux en Espagne, au Portugal, en Roumanie, en France et en Italie.
Depuis 2009, elle travaille sous la direction de Dolorès Oscari au sein du Poème 2.

Revues de presses

Les Consolantes

PHOTOS

Détails des dates
  • Jeudi 11 mai 2017 à 20h
  • Vendredi 12 mai 2017 à 20h
  • Samedi 13 mai 2017 à 20h
  • Dimanche 14 mai 2017 à 16h
  • Jeudi 18 mai 2017 à 20h
  • Vendredi 19 mai 2017 à 14h - SCOLAIRE
  • Vendredi 19 mai 2017 à 20h
  • Samedi 20 mai 2017 à 20h
  • Dimanche 21 mai 2017 à 16h

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Direction générale de la Culture, Service général des Arts de la Scène,
de la Loterie Nationale et de la Commune de Saint-Gilles

Retrouvez le poème 2 sur