Inscrivez-vous
à la newsletter


Les spectacles Du 12 au 30 septembre 2018

Yvan & Else, Bank of God

Laurent Plumhans

Dictée par le bilan comptable de notre monde contemporain, Yvan & Else, bank of god parle de nos amours et de nos désamours.

 

Dans la continuité de ses précédents travaux, Laurent Plumhans propose d’explorer le(s) lien(s) entre intimité et société, sous l’angle de la rupture amoureuse.

 

D’un couple parmi d’autres, nous remontons vers la logique du monde qui l’entoure. Avec l’évocation du mythe de la création, Yvan et Else nous apparaissent comme ces Adam et Ève perdus dans un siècle imposant sa loi.

 

Le mercredi 26 septembre, la représentation sera suivie à 21h par le concert de sortie de l’album IN MEMORIAM.
Teasers :

***

Dossier de présentation en français

Dossier en présentation en anglais

L'auteur

Laurent Plumhans

Après une licence au Conservatoires de Liège et une agrégation au Conservatoire de Bruxelles, Laurent Plumhans travaille avec l’Orchestre du Luxembourg, la Chapelle Reine Elisabeth, Garrett List, Fabrice Murgia et Joël Pommerat.

C’est quand la délivrance ? son premier texte dramatique a été sélectionné par le Festival Texte En Cours / Jamais Lu, à Montpellier et au Festival Propulse. Présenté en étapes de travail au Théâtre Varia, au Théâtre de Poche et au Théâtre National, C’est quand la délivrance ? a été créé en octobre 2015, en coproduction avec DROITDANSLEMUR, le Théâtre Le Public et le Théâtre de Liège.

Après une première étape de travail à la Fabrique de Théâtre, dans le cadre de Mons 2015 — Capitale Européenne de la Culture, Que reste-t-il des vivants ? est sélectionné au prix des Metteurs en scène du Centre des Ecritures Dramatiques de la FWB et créé en février 2017, en coproduction avec DROITDANSLEMUR et le Théâtre de la Vie.

Superésident au Tas de Sable et au Théâtre des Doms en septembre 2016, il participe en tant qu’auteur au premier workshop d’écriture polyvocal au Tarmac — scène internationale (Paris) dans le cadre du programme EU Collective Plays! Il collabore la même année avec le Quatuor Mp4 et le Bow Quintet sur l’adaptation des musiques de scène de C’est quand la délivrance ? avec le label Cyprès records et le Centre Henri Pousseur.

En juin 2017, Laurent Plumhans est accueilli en résidence d’écriture au Centre d’Ecritures Dramatiques de la FWB et en résidence de recherche aux ateliers du Théâtre de Liège. En septembre 2017, il est programmé en tant qu’auteur invité au Festival Quartieri dell’Arte et au Festival Intercity (Italie).

De mai à juin 2018, Laurent Plumhans est conférencier à l’ULB (Master en Arts du Spectacle Vivant) et en résidence d’écriture à la Chartreuse (Centre National des Ecritures du Spectcale / Villeneuve les Avignon). Son prochain spectacle, Yvan & Else, bank of God, sera créé en septembre 2018, en coproduction avec  DROITDANSLEMUR et le Théâtre Poème 2.

La distribution

Yvan & Else, Bank of God

Interprétation : Yannick de Coster, Sophie Delafontaine, Florelle Naneix et Berdine Nusselder

Écriture et mise en scène : Laurent Plumhans

Assistanat à la mise en scène : Britt Roger Sas et Charlotte Ballenghien

Dramaturgie : Karolina Svobodova / Nathanaelle Vandersmissen

Musique : Sophie Delafontaine / Laurent Plumhans

Interprétation musicale : Daniele Cappucci,  Gonzalo Rodriguez Diaz, Armando Luongo, Francisco Leal et Edouard Wallyn

Ingénierie musicale : Joachim Glaude

Scénographie et costumes : Johanna Daenen

Stagiaire costumes : Pascaline Breuls

Création Lumière : Michel Delvigne

Création vidéo : Britt Roger Sas / Camille Debonhome

Chorégraphie : Rémi Hollant

Traduction et adaptation (En.) : Britt Roger Sas et Jessica Walker

Régie : Benoît Francart / Alexandre Chardaire

Production DROITDANSLEMUR/DC&J

Coproduction DC&J/DROITDANSLEMUR/POÈME2

 

Avec le soutien de la FWB — Services du Théâtre (aide au projet et bourse de recherche), de la Cocof, de la Fabrique de Théâtre, de La Halte, du LookIn’Out Festival et de la Villa Libitum, de la Chaufferie – Acte 1 et du CED-FWB. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique. Avec le soutien de Cyprès Records et du centre Henri Pousseur pour les musiques de scènes et l’album In Memoriam.

Remerciements : Théâtre National, Théâtre Le Public et l’Université Libre de Bruxelles (arts du spectacle vivant).

Revues de presses

Yvan & Else, Bank of God

PHOTOS

Détails des dates
  • Mercredi 12 septembre 2018 à 19h
  • Jeudi 13 septembre 2018 à 20h (en anglais)
  • Vendredi 14 septembre 2018 à 20h
  • Samedi 15 septembre 2018 à 20h
  • Dimanche 16 septembre 2018 à 16h
  • Mercredi 19 septembre 2018 à 19h
  • Jeudi 20 septembre 2018 à 20h (en anglais)
  • Vendredi 21 septembre 2018 à 20h
  • Samedi 22 septembre 2018 à 20h
  • Dimanche 23 septembre 2018 à 16h
  • Mercredi 26 septembre 2018 à 19h
  • Jeudi 27 septembre 2018 à 20h (en anglais)
  • Vendredi 28 septembre 2018 à 20h
  • Samedi 29 septembre 2018 à 20h
  • Dimanche 30 septembre 2018 à 16h

Les spectacles Le 11 novembre 2018 et du 15 au 18 novembre 2018

1918 Derrière les lignes

Hubert Lefèbvre

Basé sur le carnet de guerre d’un jeune soldat belge, « 1918 Derrière les lignes » est une création théâtrale qui retrace le parcours d’Hubert Lefèbvre, durant la Première Guerre Mondiale.

En 1916, Hubert quitte clandestinement la Belgique en franchissant la frontière belgo-hollandaise, grâce à l’intervention d’une passeuse et résistante belge, Ninette. Après un séjour dans les camps d’entrainement à Auvours, il arrive sur le front ambitieux. Il est convaincu d’être de ceux qui reprendront la Belgique occupée. Mais ses ambitions, ses illusions et ses rêves se heurtent très vite à la réalité des tranchées. Lassé de l’ennui qui s’y trouve et accompagné de son frère d’armes Bon-Sang, il confie ses états d’âme et sa vision de la vie. Puis, confronté à la mort et en proie aux souffrances des tranchées, Hubert déchante, éprouve un dégoût pour la guerre, questionne sa haine de l’Allemand et l’humanité toute entière.

 

Le 11 novembre, la représentation se fait à l’initiative de la commune de Saint-Gilles qui commémore le centenaire de l’armistice 14-18.

L'auteur

Hubert Lefèbvre

Hubert Lefebvre naît à Ixelles le 18 février 1897.
Au moment de la guerre, il habite à Saint-Gilles.
Il décide de s’engager, quitte la commune, et
parvient à passer en Hollande, puis en Angleterre
pour rejoindre le front de l’Yser. Il a 18 ans.
Il sera patrouilleur, affecté au renseignement,
missions généralement périlleuses. Pendant
trois ans il va tenir un journal, qui sera publié
après sa mort. Hubert Lefebvre meurt, la plume
à la main, le 15 juin 1918, mortellement blessé
par un éclat de grenade. Il avait 21 ans.
« Je hais l’Allemand, en principe; et pourtant,
lorsque, considérant avec tristesse l’affreux chaos
que la guerre a fait de Dixmude, je songe que les
Allemands, sans doute, font ces mêmes réflexions
à cinq cents mètres de moi ; comment pourrais-je
voir dans ces gens qui pensent comme moi, qui
souffrent comme moi, des ennemis qu’il me faut
assassiner ?
Lorsque je me trouve en première ligne, il est peutêtre
à quelques pas de moi, un guetteur allemand,
qui s’apprête à réjouir sa vue d’un de ces lumineux
couchers de soleil, tel qu’il s’en trouve tant ici ; et,
comme moi, en abaissant sa vue sur les souffrances
parmi lesquelles il vit, il maudit la guerre
infâme, et se demande avec effroi si jamais plus
les peuples ne voudront se réconcilier.
Cet homme est-il un ennemi ? » (p. 109)

La distribution

1918 Derrière les lignes

Texte :

Journal d’un fantassin d’Hubert Lefèbvre, et Poèmes d’Emile Verhaeren

Distribution :

Mise en scène : Line Destrait

Assistanat mise en scène : Mathilde Mosseray

Avec : Jeremy Grynberg, Patrick Michel et Mathilde Mosseray

Dramaturgie : Line Destrait et Marie Destrait

Lumière : Margot locatelli

Revues de presses

1918 Derrière les lignes

PHOTOS

Détails des dates
  • Dimanche 11 novembre 2018 à 16h
  • Jeudi 15 novembre 2018 à 20h
  • Vendredi 16 novembre 2018 à 20h
  • Samedi 17 novembre 2018 à 20h
  • Dimacnhe 18 novembre 2018 à 16h
Les spectacles Du 29 novembre au 2 décembre 2018

Pour arriver, il fallait nous perdre

Le sonore et le visuel inviteront le spectateur à un voyage poétique, à une traversée de l’Œuvre de Jacques Crickillon, éminemment musicale et théâtrale.

La distribution

Pour arriver, il fallait nous perdre

Voix : Adèle Cooken
Musique : Thomas Giry
Image : Camille Cooken
Regard extérieur : Laure Tourneur
Avec le partenariat du Théâtre Poème 2.

Revues de presses

Pour arriver, il fallait nous perdre

PHOTOS

Détails des dates
  • Jeudi 29 novembre 2018 à 20h
  • Vendredi 30 novembre 2018 à 20h
  • Samedi 1er décembre 2018 à 20h
  • Dimanche 2 décembre 2018 à 16h

Les spectacles Du 6 au 16 décembre 2018

Femme Non-Rééducable, Mémorandum théâtral à propos de Anna Politkovskaïa

Les ennemis de l’état se divisent en deux catégories : ceux qu’on peut ramener à la raison et les incorrigibles. Avec ces derniers, il n’est pas possible de dialoguer, ce qui les rend non rééducables… Vladislav Sourkov, circulaire interne, bureau de la Présidence russe, 2005

Anna Politkovskaïa compose une radiographie de l’être humain, une radiographie de la Russie poutinienne, ivre d’elle-même, malade de ses démons, de son autoritarisme à tout va, de son nationalisme sans borne.
Elle en a payé le prix fort : la mort.
Un spectacle vital car il interroge notre espace de parole, c’est-à-dire notre espace de contestation.

 

Plus d’infos : https://unitesnomade.files.wordpress.com/2015/03/non-rc3a9c3a9ducable_annonce_bim.jpg

La distribution

Femme Non-Rééducable, Mémorandum théâtral à propos de Anna Politkovskaïa

De Stefano Massini
Traduction : Pietro Pizzuti
Avec Angelo Bison et Andrea Hannecart
Mise en scène : Michel Bernard
Scénographie : Thomas Delord
Dramaturgie politique : Aude Merlin
Musique : The Social Sanity

Une production de Unités/nomade avec le soutien du Théâtre du Sygne

Revues de presses

Femme Non-Rééducable, Mémorandum théâtral à propos de Anna Politkovskaïa

PHOTOS

Détails des dates
  • Jeudi 6 décembre 2018 à 20h
  • Vendredi 7 décembre 2018 à 20h
  • Samedi 8 décembre 2018 à 20h
  • Dimanche 9 décembre 2018 à 16h
  • Jeudi 13 décembre 2018 à 20h
  • Vendredi 14 décembre 2018 à 20h
  • Samedi 15 décembre 2018 à 20h
  • Dimanche 16 décembre 2018 à 16h

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Direction générale de la Culture, Service général des Arts de la Scène,
de la Loterie Nationale et de la Commune de Saint-Gilles

Retrouvez le poème 2 sur