Les spectacles Les 13 et 14 décembre 2014

Après nous, ne te souviens que de la vie

DE Mahmoud Darwich

 

Mahmoud Darwich est né en Palestine. À l’âge de 8 ans, en 1948, il doit quitter son village, sa famille se réfugie au Sud Liban. Quand ils reviennent, leur terre ne leur appartient plus, elle est devenue israélienne. C’est donc en Israël, qu’il fait ses études, qu’il découvre l’amour de la littérature et qu’il commence à écrire ses premiers poèmes. Ceux-ci sont jugés trop nationalistes, il est emprisonné. Ensuite il vit en exil. À Beyrouth, au Caire, à Paris…

Au croisement de l’intime et de l’histoire son œuvre fait de lui un des plus grands poètes du monde arabe contemporain.

Il témoigne des tragédies universelles, des cris d’une humanité arrachée, fauchée par l’Histoire qui la dépasse.

Avec ce spectacle, nous nous interrogeons sur le sens même de l’Identité. « Qui suis-je ?… » Question béante qui en égrène d’autres : celle du temps et du lieu, de l’Histoire et de la géographie, celle de l’Autre, des vivants et des morts, des victimes et des bourreaux, celle de l’amour et de l’exil….

Une seule réponse pour Mahmoud Darwich « Je suis ma langue » … c’est avec elle qu’il se dresse sur les débris, qu’il secoue le présent et ouvre un imaginaire au futur, un imaginaire qui ose l’espoir.

 

Un spectacle qui parle de paix, d’humanisme et de liberté.

 

Un spectacle théâtral poétique et musical proposé par la Compagnie du Simorgh.

 

Production : La Compagnie du Simorgh avec le soutien de la Province du Brabant wallon, de l’Espace d’Inventions du Centre culturel du Brabant wallon, et de La Bellone – Maison du Spectacle.

L'auteur

Mahmoud Darwich

Mahmoud Darwich (en arabe : محمود درويش), né le 13 mars 1941 à Al-Birwah (Palestine sous mandat britannique) et mort le 9 août 2008 à Houston (TexasÉtats-Unis), est une des figures de proue de la poésie palestinienne.

Profondément engagé dans la lutte de son peuple, il ne cesse pour autant jamais d’espérer la paix et sa renommée dépasse largement les frontières de son pays. Il est le président de l’Union des écrivains palestiniens. Il publie plus de vingt volumes de poésie, sept livres en prose et est rédacteur de plusieurs publications, comme Al-jadid – (الجديد – Le nouveau), Al-fajr (الفجر – L’aube), Shu’un filistiniyya (شؤون فلسطينية – Affaires palestiniennes) et Al-Karmel (الكرمل). Il est reconnu internationalement pour sa poésie qui se concentre sur sa nostalgie de la patrie perdue. Ses œuvres lui valent de multiples récompenses et il est publié dans au moins vingt-deux langues.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahmoud_Darwich

La distribution

Après nous, ne te souviens que de la vie

Avec Maroine Amimi, Rachid Benbouchta, Benjamin Boutboul, Noha Choukrallah, Christophe Herrada et Anne Romain
Composition musicale : Maroine Amimi
Création sonore : Daphné D’Heur
Création lumière : Claude Enuset
Mise en scène Annette Brodkom, assistée de Natacha Luscher

Revues de presses

Après nous, ne te souviens que de la vie

PHOTOS

Détails des dates
  • samedi 13 décembre 2014 à 16h
  • dimanche 14 décembre 2014 à 16h

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Direction générale de la Culture, Service général des Arts de la Scène,
de la Loterie Nationale et de la Commune de Saint-Gilles

Retrouvez le poème 2 sur